Me revoilà comme promis avec un nouvel article qui vient en complément du précédent que vous pourrez retrouver ci-dessous.

Article à relire: Etudiants Tchadiens: ce qu’il faut savoir pour venir étudier en France (1ère partie)

Dans la première partie, soit le précédent article (lien ci-dessus), je donnais des informations importantes à connaitre pour candidater au sein d’une formation supérieure en France.

Dans ce second article, je propose quelques informations à savoir sur les aspects à considérer une fois l’obtention de votre inscription.

 

Rappelez-vous que je vous disais ceci:

Pour étudier en France quand on est un étudiant étranger (ici en occurence étudiant(e) Tchadien(ne) résidant au Tchad), deux types de démarches sont à faire :

- 1: les démarches pour s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur
- 2: les démarches pour entrer dans le pays une fois l’inscription dans l’établissement validée

Partant du principe que les démarches d’inscription dans l’établissement ont été acceptées, vous avez donc à réaliser les démarches de demande de visa qui vous permettront de venir étudier en toute légalité sur le territoire français.

Si vous êtes donc un candidat ressortissant d’un pays hors Union Européenne (en occurence le Tchad), Vous devez obtenir un Visa étudiant.

Les plus fréquents sont le Visa long séjour étudiant et le Visa « étudiant concours ». Mais il en existe d’autres qui permettent d’étudier. La demande sera traitée et la décision rendue selon le projet de départ soumis. 
Vous devez vous adresser à l’Ambassade ou au Consulat de France le plus proche pour la délivrance de ce visa.

cc: Pixabay

POUR ARRIVER EN FRANCE

1: Zoom sur le visa long séjour

Le visa long séjour autorise l’étudiant mention étudiant, ou VLS-TS étudiant, vous permet de suivre des études en France pour une période de quatre mois à un an afin d’y suivre des études supérieures. À son expiration, vous devez demander une carte de séjour pour pouvoir rester en France.

Les titulaires d’un visa long séjour mention étudiant à entrées multiples peuvent quitter l’espace Schengen quand bon leur semble, pour effectuer un séjour dans leur pays d’origine par exemple.

Le VLS-TS étudiant à entrée multiple, qu’est-ce que c’est?

Les titulaires d’un visa long séjour mention étudiant à entrées multiples peuvent quitter l’espace Schengen quand bon leur semble, pour effectuer un séjour dans leur pays d’origine par exemple.

Pendant les trois premiers mois qui suivent votre arrivée en France, vous êtes autorisé à circuler hors de France avec votre visa sans devoir présenter la vignette OFII. Au-delà de ces trois mois, la vignette OFII, ou à défaut l’attestation de dépôt de dossier OFII, est obligatoire pour quitter le territoire.

Ce visa vous autorise également à:

  • voyager librement dans tous les pays de l’espace Schengen.
  • travailler 964 heures par an, soit 20 heures par semaine, pour compléter vos ressources.

En tant qu’étudiant Tchadien ne faisait pas partie de la procédure “Etudes en France”, vous devez vous rapprocher directement de l’ambassade de France ou du Consulat de France le plus proche pour avoir des contacts et proposer la demande.

Il existe désormais une page officielle des demandes de visas pour la France en cliquant sur le lien ci-contre: https://france-visas.gouv.fr/web/france-visas/accueil

Une fois le visa obtenu, vous devez OBLIGATOIREMENT valider ce visa, et ce, dans les 3 trois mois qui suivent votre arrivée dans la ville où vous résiderez et effectuerez vos études.

Vous le ferez au niveau de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration le plus proche de votre domicile (OFII): http://www.ofii.fr

Voici la démarche à effectuer pour la validation de votre visa:

  • envoyez par courrier à votre centre d’OFII le plus proche (trouver le vôtre ici: http://www.ofii.fr/ofii-en-france )le formulaire d’attestation de l’OFII. Il doit vous avoir été remis par les autorités consulaires françaises de votre pays de résidence avant votre départ.
  • joignez au formulaire la copie des pages de votre passeport où figurent les informations relatives à votre identité et à la date de votre entrée en France ou dans un autre pays de l’espace Schengen (cachet de la police).

Cette formalité est obligatoire et en l’absence d’enregistrement dans le délai de trois mois suivant l’arrivée en France, le titulaire du visa sera considéré par les autorités françaises comme étant en situation irrégulière.

Dès réception de l’ensemble de ces documents, l’OFII enregistre le dossier et adresse par courrier une attestation de dépôt de dossier et convoque pour valider le visa.

Lors de votre rendez-vous à l’OFII, vous devez présenter :

  • votre passeport et votre visa ;
  • un justificatif de domicile en France (quittance de loyer, bail, facture d’eau ou d’électricité, attestation d’hébergement, etc.) ;
  • une photo d’identité ;
  • des timbres fiscaux papier (auprès d’un buraliste) ou dématérialisés (www.timbresofii.fr ) d’un montant de 60 euros en 2017:
  • selon le cas, un certificat précisant que vous avez déjà passé la visite médicale auprès d’un médecin agréé de l’OFII dans votre pays de résidence.

À l’issue de ce rendez-vous, l’OFII vous remet une vignette à apposer sur votre passeport. Cette vignette de l’OFII certifie que votre visa long séjour mention étudiant a été validé. Si vous n’avez pas effectué les formalités OFII dans le délai imparti, vous devrez déposer une nouvelle demande de visa auprès des autorités consulaires françaises de votre pays de résidence.

Formulaire de demande d’attestation OFII: https://www.campusfrance.org/sites/default/files/medias/documents/2017-09/Formulaire_de_demande_d_attestation_OFII_.pdf

 

Comment obtenir un Titre de séjour Etudiant: 

À l’expiration de votre visa long séjour mention étudiant, vous pouvez renouveler votre droit au séjour pour poursuivre vos études en France sous certaines conditions et demander une carte de séjour pluriannuelle. Elle est payante et sa durée de validité correspond au nombre d’années restant dans le cycle d’études auquel vous êtes inscrit.

“Par exemple, si vous avez terminé votre première année de licence en France, vous pouvez bénéficier d’une carte de séjour pluriannuelle valable deux ans, soit jusqu’à la fin de la troisième année de licence. Si vous suivez des études dans une grande école, le renouvellement de votre droit au séjour sera valable jusqu’à l’obtention de votre diplôme.” (source Campus France) 

Quelles sont les conditions pour obtenir une carte de séjour étudiant? 

Pour bénéficier d’une carte de séjour pluriannuelle étudiant à l’expiration de votre visa long séjour mention étudiant, vous devez respecter certaines conditions :

  • être inscrit dans un établissement public ou privé d’enseignement supérieur français ;
  • justifier de ressources mensuelles au moins égales à 615 euros ;
  • démontrer le caractère réel et sérieux de vos études depuis le début de votre cursus en France (assiduité, résultats aux examens, diplômes obtenus, explications en cas de changement de cursus).

Sachez qu’un redoublement ne remet pas nécessairement en cause, le caractère sérieux des études.

 

2: Zoom sur le visa court-séjour ou visa “étudiant concours'” 

Si vous n’êtes pas ressortissant d’un pays de l’Espace économique européen (pays de l’UE et Islande, Norvège et Liechtenstein) ou de Suisse, et selon votre nationalité, vous devez obtenir un visa étudiant pour suivre vos études en France même si votre séjour est inférieur à 3 mois.

Il existe deux types de visa court séjour : le visa “court séjour pour études” et le visa étudiant concours” qui est à demander si vous êtes convoqué par un établissement français pour passer un examen ou un entretien.

 

Pour les bourses: cliquez ci-contre pour avoir un aperçu des différents types de bourses possibles: https://www.campusfrance.org/fr/bourses-etudiants-etrangers

Retrouvez ici la liste des missions diplomatiques et représentations Tchadiennes en France: http://ambatchad-paris.org/index.php/lambassade2/les-missions-diplomatiques

 

cc: Pixabay

POUR VOUS SOIGNER

Le système de sécurité sociale et santé en France pour les étudiants: 

La sécurité sociale étudiante permet aux étudiants étrangers de bénéficier d’une couverture sociale pendant leurs études en France. Pour augmenter le montant des remboursements de leurs frais de santé, ils peuvent souscrire une complémentaire santé ou mutuelle.

Ce qu’il est important de savoir pour tout étudiant arrivant en France:

  • Le régime étudiant de la sécurité sociale vous permet de bénéficier d’une couverture sociale pendant votre séjour universitaire en France. Vous y adhérez au moment de votre inscription administrative dans votre établissement d’études supérieures. Elle est payante, sauf pour les boursiers. Pour l’année universitaire 2016-2017, la cotisation s’élevait à 215 euros.
  • L’inscription à la sécurité sociale étudiante est obligatoire si vous avez moins de 28 ans au 1er septembre de l’année en cours, si vous êtes inscrit dans un établissement reconnu par la sécurité sociale et si vous séjournez en France plus de trois mois.
  • Si vous avez plus de 28 ans, vous devez aussi obligatoirement vous inscrire à un régime de sécurité sociale. Sous certaines conditions, vous pouvez continuer à adhérer à la sécurité sociale étudiante. Sinon, vous devez contacter directement la caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence.
    Vous pouvez éventuellement bénéficier de la protection universelle maladie (PUMA). Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette page dédiée du site ameli.fr. Si vous ne pouvez pas adhérer à ce dispositif, vous devrez souscrire une assurance personnelle volontaire privée.

 

Les mutuelles étudiantes et complémentaire santé: 

La sécurité sociale étudiante est gérée par les mutuelles étudiantes. Elles remboursent en moyenne 70 % des dépenses de santé. Pour être remboursé jusqu’à 100 % de vos frais de santé, vous pouvez souscrire une complémentaire santé, mais ce n’est pas obligatoire. Pour trouver la mutuelle étudiante qui vous correspond, consultez les sites de la Mutuelle des étudiants , la SMEREPou ceux du réseau Emevia ou voyez si vous avez droit à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

Concernant le remboursement de vos frais de santé: 

C’est la sécurité sociale puis votre mutuelle (si vous en avez une) qui vous rembourseront vos frais de santé. Pour suivre vos remboursements et obtenir de nombreuses informations, créez votre compte sur ameli.fr

cc: pixabay

POUR VOUS LOGER

Avant votre arrivée en France, commencez le plus tôt possible à chercher un logement. 

Vous pouvez faire un certain nombre de démarches à distance.

Trouver un logement est un véritable parcours du combattant, tant pour les personnes arrivant nouvellement que pour les résidants sur le territoire.

La liste des hébergements possibles: La Liste des hébergements possibles en France

Le portail numérique des démarches et services de la vie étudiante: http://www.etudiant.gouv.fr

Cependant, plusieurs pistes peuvent vous aider:

Les logements en cité universitaire du CROUS: 

Les chambres des cités universitaires, aussi appelées cités U, sont gérées par les CROUS (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires). C’est le type de logement étudiant le plus économique. Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement pour savoir s’il bénéficie d’un accord particulier avec le CROUS.
En parallèle, consultez les rubriques « logement » ou « international » du site du CROUS dont vous dépendez pour connaître les conditions d’attribution d’une chambre en cité universitaire. Pour en bénéficier, vous devez constituer un dossier « logement international » et le déposer entre le 15 janvier et le 31 mai précédant la rentrée universitaire.

Il y a un CROUS par académie et chacun dispose de son propre fonctionnement et de son propre site Internet. Prenez garde à bien vous adresser au CROUS de l’académie dont dépend l’établissement supérieur dans lequel vous vous êtes inscrit.

La Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP)

Située dans le 14e arrondissement de Paris, la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) est un vaste ensemble de résidences universitaires. Elle accueille près de 6 000 étudiants, chercheurs, artistes et sportifs de haut niveau venus du monde entier. Le loyer des chambres varie en fonction de leur confort, de l’âge des occupants et de la durée du séjour.

Le logement étudiant en foyer

Vous pouvez bénéficier d’un logement étudiant au sein d’un foyer d’étudiants ou d’un foyer de jeunes. Ce sont des structures d’hébergement dont le montant du loyer se situe entre celui d’une chambre en cité universitaire et celui d’une résidence étudiante privée.

Site pour les foyers étudiants: https://www.foyersetudiants.org/fr/

Le logement étudiant en résidence privée 

De nombreuses résidences étudiantes privées sont ouvertes aux étudiants étrangers. Le loyer d’une chambre ou d’un appartement y est souvent plus élevé que dans les résidences universitaires du CROUS en raison des services collectifs inclus dans le contrat de location : laverie, Internet, salle de gym, etc.

Site résidence étudiante: https://www.adele.org

Site résidence étudiante: https://www.residenceetudiante.fr/residence-privee.html

Site résidence étudiante: https://www.nexity-studea.com/fr

Le logement étudiant auprès de bailleurs privés 

Si vous n’obtenez pas de logement étudiant auprès du CROUS, ni de place en foyer ou en résidence universitaire, vous devrez vous rabattre vers un bailleur privé, particulier ou agence immobilière, pour trouver une chambre ou un appartement.

Pour réduire vos frais, vous pouvez opter pour la colocation. Vous partagerez le logement avec d’autres étudiants, ce qui permet de diviser sensiblement le coût du loyer : une solution économique et conviviale pour bénéficier d’un logement étudiant.

Logement étudiant et location jeunes actifs: https://www.immojeune.com

Logement étudiant sans frais d’agences: https://www.locservice.fr/logement-etudiant.html

Site de locations appartement: http://www.seloger.com

Site de locations appartement: http://www.logic-immo.com

Le logement étudiant chez l’habitant

Certaines familles d’accueil proposent un logement étudiant contre services. Le loyer est modeste, voire gratuit. Pour en bénéficier, vous devez vous acquitter d’un certain nombre de tâches (travaux domestiques, garde d’enfants, etc.).

Organisé par des associations, le logement étudiant intergénérationnel permet de louer une chambre chez une personne âgée pour un loyer modique. En contrepartie, vous devez tenir compagnie à votre hôte quelques heures par semaine.

Source: Campus France; Etudiants.gouv 

SOYEZ PROACTIFS: c’est à vous de vous renseigner, d’aller à la quête d’informations, d’activer votre réseau, de rester en veille de l’actualité. N’attendez pas que les informations viennent à vous car personne ne le fera à votre place. Vous êtes les architectes de votre carrière. 

Afroptimiste passionnée de communication, de digital et amoureuse de l’Afrique. Entrepreneure et blogueuse, je conseille et propose des formations aux personnes et structures désireuses dans leur stratégie sur le digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *