Business

Après Facebook Messenger, UBA Tchad lance « LEO » sur WhatsApp: son jeune banquier virtuel

Après le lancement de « LEO », son Banquier Virtuel, sur Facebook Messenger, UBA Tchad poursuit son expansion digitale en s’attaquant cette fois-ci au célèbre réseau de discussion virtuel : WhatsApp.

Qu’est-ce que LEO?

LEO est un « ChatBot » (un logiciel robot utilisant l’intelligence artificielle et pouvant dialoguer avec un individu ou consommateur par le biais d’un service de conversations automatisées) qui permet aux clients de la banque d’utiliser leurs comptes sociaux pour effectuer des transactions bancaires courants.

Ce jeune conseiller bancaire a été pensé pour toucher une catégorie de personnes clé: les jeunes comme lui. En effet, facilement reconnaissable à son style vestimentaire (blue jean, tee-shirt et basket), ce jeune banquier a tout pour attirer les jeunes. Des jeunes (Génération Y), qui très souvent sont en quête de réponses instantanées et surtout « accro » au Digital.

Quelles sont les fonctionnalités de LEO sur les réseaux sociaux?

Le client peut, à travers ce Chatbot:
=>consulter son solde bancaire
=>ouvrir un compte bancaire (instantanément)
=>envoyer de l’argent (sur une carte prépayée ou un compte)
=>localiser les Distributeurs Automatiques de Billets UBA (DAB) ainsi que les agences bancaires
=>obtenir le relevé de son compte bancaire
Que d’actions de la vie courante qui peuvent faciliter la gestion et l’organisation des clients.

Credit Photo: UBA Tchad

Quelles sont les étapes clés à réaliser pour une gestion efficace avec LEO sur WhatsApp?

Etape 1:
Il faut enregistrer le numéro WhastApp de LEO dans ses contacts. Oui LEO fera désormais partie de vos contacts privilégiés. Vous pourrez lui attribuer le nom souhaité.

Son Numéro est le suivant: +235 68 67 19 19

UBA Tchad

Etape 2:
Vous vous rendez sur WhastApp, sous l’onglet de discussion et vous démarrez une discussion avec LEO, qui a bel et bien été enregistré dans vos contacts.

Etape 3:
Commenez donc à discuter avec LEO en écrivant par exemple: « Bonjour » « Salut » « Coucou »…si vous utilisez le français comme langue par défaut ou « Hello » « Hi »….si vous utilisez l’anglais par exemple.
LEO répondra instantanément à votre message en se présentant et en dépliant son menu de service (Oui, LEO est très rapide et va droit à l’essentiel).
Vous pourrez ensuite sélectionner le service souhaité en répondre aux propositions de LEO.

Il faut cependant bien s’assurer que
1: le numéro WhastApp soit le même que le numéro inscrit sur le compte bancaire
2: le PIN utilisé pour l’authentification sur Facebook soir le même

Au cas où LEO ne semble pas comprendre la demande, écrire tout simplement: « Annuler/Cancel » pour réinitialiser la discussion.

UBA Chad

Comment je vois ce produit dans le contexte numérique tchadien?

C’est une question qui semble être un peu complexe à répondre et pourtant. J’ai eu l’honneur d’avoir été invitée par l’Equipe d’UBA Tchad pour le lancement officiel qui s’était tenu le Vendredi 07 Février à l’Hotêl Résidence de N’Djamena.

Un évènement qui avait, selon moi, pour objectif de ré-inculquer l’image et le positionnent d’UBA Tchad dans l’environnement bancaire au Tchad.

Pour ce qui est du « Branding », UBA n’a pas vu les choses en petit, bien au contraire. La salle prévue pour l’évènement arborait fièrement les couleurs dUBA CHAD (le rouge) avec un soupçon de rappel de la couleur de « WhatsApp » (le vert).

Credit Photo: UBA Tchad

Avec un taux de pénétration d’internet de moins de 10% au Tchad, et un taux de bancarisation qui est de l’ordre de ce chiffre (estimation de 5% en 2015), il va sans dire, qu’à première vue, ce produit aura du mal à toucher un grand nombre de personnes.

Cependant, là où la stratégie est intéressante, c’est que ce produit s’adresse en priorité aux jeunes. Des jeunes qui sont de plus en plus nombreux à utiliser les réseaux sociaux pour s’informer et dialoguer.
Pour rappel, les deux réseaux sociaux les plus utilisés au Tchad sont Facebook et Instagram. Mais WhatsApp reste un des moyens de messagerie les plus privilégiés…notamment pour rester en contact avec le reste du monde (diaspora…)

Pour moi qui suis une grande utilisatrice de cette plateforme de messagerie, je trouve qu’il consomme beaucoup moins de datas internet (vu le coût encore trop élevé par rapport aux autres pays de la sous-région) que Messenger.

Lancer LEO sur WhatsApp actuellement peut-être à la fois un pari gagnant ou perdant: l’avenir le dira. Néanmoins, je trouve que stratégiquement cela pourrait-avoir des répercussions intéressantes si la banque accompagne ce produit de services intéressants. La communication et le marketing seront des éléments clés qui pourront accroître le nombre d’utilisateurs de ce service. Le service après-vente et la relation continue avec le client (malgré ce produit) pourront là aussi valoriser ou détériorer la marque bancaire vis à vis de ses clients.

Une autre catégorie de clients n’est pas à négliger, ni banaliser. Celle des « moins jeunes » qui là aussi ne devrait pas se sentir oublié ou encore mis à l’écart. Le véritable challenge pour la marque serait de réussir à amener cette catégorie à s’intéresser à LEO et se sentir concernée.

Sandrine NAGUERTIGA, Blogueuse et Tech-Entrepreneure

Personnellement, je m’y intéresse et envisage d’ouvrir un compte à cette banque pour tester les services en espérant que les opérations bancaires et services proposés pour l’international seront plus intéressants que les autres banques disponibles localement.

Hello, Je suis Sandrine, Blogueuse et Consultante dans les TICs, je me définis comme une "Afroptimiste" qui a choisi de voir l'Afrique sous son meilleur angle. Globe-trotteuse, je partage dans ce blog tout ce qui m'anime et qui se rapproche de mes centres d'intérêts. Bonne découverte :-)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *